Potale, Gérarheid, 6

Potale en pierre cachée par une vigne vierge, seulement visible après la chute des feuilles. Niche cintrée moulurée. Encadrement à colonnes gravées en bas-relief. Les colonnes soutiennent le sommet de manière à évoquer un petit temple. Statuette absente.

2. petit patrimoine sacré
2.3 potales

Remarques

Le terme “potale” vient de /pote/, emprunté au vieux néerlandais /putte/, qui signifie “un petit creux laissé dans le mur, elle présente trois éléments : la niche (creux), l’encadrement et la statuette. Les statuettes d’origine ont presque toutes disparu et sont remplacées par des figurines modernes. À Olne, la plupart des potales datent du XVIIIe s. A cette époque, les protestants (calvinistes) détenaient le pouvoir à Olne. Ils ne reconnaissaient pas le culte marial. Au contraire, les catholiques lui étaient profondément attachés. La potale est une manifestation ostentatoire et un souci d’attirer la protection de la Vierge Marie; elle s’allie, de nos jours, à des intentions plus ou moins folkloriques, qui n’excluent toutefois pas la religiosité et une piété sincère. (Limet, Olne le petit patrimoine)

A1185C

lien vers IPIC inventaire RW 63057-INV-0223-01

40X40 cm

pierre calcaire

Date

Date inconnue

Etat

Etat: parfait

Travaux à faire

Cachée par une vigne vierge.

Dernière mise à jour : 08/03/2017

Localisation

Adresse

6, Gėrarheid, Saint-Hadelin-Neuville-Fief

Géolocalisation

Longitude: 5.72025
Latitude: 50.5957

Images

Code QR

QR